fbpx

Last updated on mai 31, 2021

 ROULER MAIS AUTREMENT.

Un contrat de travail et un salaire fixe cela peut être rassurant.

On mélange. On agite et hop le cocktail de la vie en grande entreprise est prêt à être consommé jusqu’à plus soif. 

La pression du travail qui peut se transformer en dépression si l’on n’y prend garde. Puis, petit à petit s’installe l’envie de vivre autre chose. Comme une idée sournoise et salvatrice qui s’incruste. 

Elle devient si présente et si forte, qu’il faut bien un jour prendre la décision de préparer un autre futur avant de péter les plombs. 

J’ai vécu cette situation en un autre temps, lorsque j’étais un bon petit agent de la SNCF durant une dizaine d’années.

Pour Béatrice, c’est cinq ou six métiers différents depuis trente ans, dans une grande entreprise du secteur de l’automobile. Il est vraiment temps, dit-elle, d’emprunter un nouveau chemin ; elle est venue partager trois jours du 13 au 15 dans mon atelier de Saint-Nazaire. 

Encore une belle rencontre…

Patrick dit le père Le Roïc.

PS : Tu n’oses pas encore devenir crêpier. Tu es tout timide à vouloir te lancer.

J’ai un cadeau pour toi ici !

« Crêpier, c’est un métier » et le père Le Roïc permet de le faire perdurer.
Merci Patrick de transmettre ton savoir avec simplicité, bonne humeur et passion. Béatrice formation mai 2021

C’est à lire.

Au choix.

A boire

A boire

Et à manger.

Moulin Giraudineau