Karine (Kuala Lumpur)

Les crêpes de Karine aux quatre coins du monde

Collage-site2-700x525 (1)

Parfois c’est juste pour quelques mois!  La vie « d’expat » c’est de savoir faire le grand écart d’un continent à un autre. Souvent les bagages sont à peine défaits qu’il faut encore repartir vers une autre culture.  La bonne idée de Karine c’est d’emporter une crêpière qui la suivra partout pour régaler la petite famille et les amis de rencontre, les expats… Un petit coin de Bretagne très loin, là bas, à Kuala Lumpur quand c’est nécessaire à l’âme.

Merci Karine de ces belles histoires de voyage.