Trio chez Le Roïc

Agnès, Benoîte et Marie Laure

Dans tous les domaines, la base de la réussite c’est la formation déclare t-elle…

Pour cette passionnée de la vie, de cuisine, de danse, d’art floral et je serais tenté d’écrire « et caetera ». Il n’est surtout pas temps de s’arrêter et de rester les deux pieds dans le même sabot. Bien qu’à la retraite, d’un Grand Ministère, depuis une petite année Marie-Laure a en elle le désir de démarrer une toute autre activité qui lui tient tellement à cœur. Elle a, notamment, choisi la maison Le Roïc pour venir apprendre la cuisine des crêpes et des galettes car elle admire “le geste du crêpier” depuis fort longtemps. Paraît-il que les chiens ne font pas des chats et elle se verrait bien partager un projet avec sa fille chef de cuisine par ailleurs.

 

Il s’agirait d’ouvrir un bar à vin qui associerait une partie crêperie ; une proposition de crêpes et de galettes d’un peu partout façon “Galettes du Monde” mais quelque part en Ille de France. Croyez bien que les idées vont fuser car rien n’arrête Marie Laure dans sa quête. Quand on ne sait pas, il suffit d’apprendre pourrait être sa maxime. Belle route Madame!