Pascal (IDF)

Mon curé chez les crêpiers…

Un répertoire de blagues en bandoulière, le futur crêpier a choisi de suivre trois jours de formation chez Le Roïc. Jovial et amateur éclairé des bonnes choses de la vie, Pascal finalise son projet de vente ambulante. Ses crêpes et ses galettes seront toujours accompagnées de sa bonne humeur contagieuse; je ne sais plus qui, de nous deux, a raconté la dernière. Finalement le dernier mot sera pour moi puisque Pascal n’est pas homme d’église malgré le nom de famille qu’il porte. Chut c’est secret!

collage2
Révélation Mr LABBEZ ?

 

[video_player type= »youtube » youtube_auto_play= »N » width= »560″ height= »315″ align= »center » margin_top= »0″ margin_bottom= »20″]aHR0cHM6Ly95b3V0dS5iZS9JejFmV3JXRjU4Zw==[/video_player]

[testimonials style= »2″ margin_top= » » margin_bottom= » »][testimonial name= »Pascal » company= » » href= » » image= » »]

%3Cp%3ELa%20b%C3%A9atitude!%3Cbr%2F%3EPatrick%2C%20merci%20pour%20ces%20quelques%20jours%20intenses%20qui%20ont%20transform%C3%A9%20mes%20espoirs%C2%A0en%20r%C3%A9alit%C3%A9%3A%20je%20peux%20maintenant%20me%20lancer%20dans%20le%20m%C3%A9tier%20de%20cr%C3%AApier%E2%80%A6%20et%20dire%C2%A0que%20j%E2%80%99avais%20failli%20choisir%20un%20organisme%20de%20formation%20qui%20m%E2%80%99aurait%20co%C3%BBt%C3%A9%20tr%C3%A8s%C2%A0cher%20et%20qui%20m%E2%80%99aurait%20plac%C3%A9%20dans%20une%20cr%C3%AAperie%20d%E2%80%99application%20sans%20conna%C3%AEtre%20la%C2%A0valeur%20du%20formateur.%20Merci%20pour%20ce%20partage%20de%20savoir%20dans%20une%20sacr%C3%A9e%20ambiance%3A%20je%20recommencerais%20bien!%20Tu%20pourrais%20rajouter%20sur%20ta%20pr%C3%A9sentation%3A%20une%20formation%20pratico-pratique%20et%20Patricko-Patrick%E2%80%A6ah%20au%20fait%2C%20tu%20connais%20l%E2%80%99histoire%20du%20perroquet%E2%80%A6%E2%80%A6%3Cbr%2F%3EComme%20on%20dit%20en%20Belgique%3A%20kenavo!%3Cbr%2F%3EPascal%3C%2Fp%3E%0A

[/testimonial][/testimonials]

 

Alors là, je souhaite manifester ma reconnaissance à Prof, dit le Maitre: j’ai participé comme chaque année à la fête des voisins dans notre grande résidence en proposant des crêpes et, éventuellement, des galettes pour tester des recettes improbables…..je regrette beaucoup, parce que j’ai passé ma soirée à faire des crêpes (une centaine avec un seul bilig) et 2 galettes merguez: le drame????j’ai même pas mangé….mais le pur bonheur, c’est quand des familles de bretons sont venus me féliciter pour les crêpes…
Quand au caramel au beurre salé, on m’a enlevé en fin de soirée, torturé mais je n’ai rien dit!
On m’a demandé de lancer les crêpes en l’air avec le bilig, mais là, c’était pas top……..
A propos des galettes merguez (la merguez roulée dans la galette) c’est à étudier selon, je pense, la farine et le goût de la merguez.
En tant que Labbez, je te bénis mon cher Patrick de m’avoir enseigné cet art….
A noter que cet art du bilig s’apprend dans la chaleur d’une cuisine d’où l’expression bretonne » l’art y chaud ».
Grosses bises à tous les stagiaires
Pascal