Marie France, Kamel (France mais pas que…) et Jérémy (La réunion)

Ainsi font font font…

frLes valises sont, pour quelques temps, remisées dans le Nord de l’hexagone et c’est pour Marie France le bon moment de s’attaquer à son projet. La Chine, l’Afrique,la Pologne… C’est pendant quelque temps la vie de ceux qui n’hésitent pas à bouger avec toute la petite famille pour aller voir là bas si nous y sommes. Si les voyages forment la jeunesse, ils permettent également l’ouverture d’esprit et l’enthousiasme à toujours envisager de nouvelles directions, de nouveaux horizons. Quand on a autant bougé, il est guère envisageable d’attendre les clients et c’est pourquoi l’activité de « Crêpier Traiteur » lui convient si bien. Venir se former à l’Ecole Le Roïc en était la première grande étape pour acquérir les savoir faire indispensables et valider les idées, les trucs et astuces. Baptisée à la Chantilly maison c’est Sainte Rozell qui veille sur vous Madame!

Formation crêpier Le Roïc

Vient nous servir des crêpes qui font rire E.T…

frAussi improbable que de voir, une fois dans sa vie, un Alien aviné faire du rafting sur l’Ubaye est venu à ma rencontre un agent de l’état. Plutôt que de rester en place comme tant d’autres le désireraient, si ardemment, cet extra terrestre à l’ambition d’aller vendre des crêpes à Bogota. D’ici un à deux ans la capitale Colombienne accueillera une nouvelle crêperie avec des partenaires familiaux déjà sur place. Avant de travailler pour l’état gabelle Kamel avait déjà eu « d’autres métiers » comme celui de boulanger et de faire les pâtes, durant la formation, a très certainement ravivé quelques souvenirs à l’ancien mitron. Il est clair qu’il faudra s’acclimater à tout et marier quelques recettes aux saveurs locales. Je suis certain que le malicieux Kamel y arrivera par ses nombreuses idées culinaires à développer à 2600 mètres d’altitude. Quitter Nancy pour Bogota en voici d’une belle aventure. C’est le Kamel Trophy revisité…

Il a les Zoreilles justes pour jouer du Clavier debout. Okay !

frIl faut parfois se poser les bonnes questions et tenter de trouver les bonnes réponses. C’est ce qui a motivé Jérémy à passer par la case Le Roïc pour son futur projet. Depuis plus de quinze ans qu’il a fondé une petite famille à la Réunion, il a le désir de se réaliser par sa propre entreprise vers Saint Louis. Ce nantais pur beurre, demi-sel bien sûr, avait même envisagé d’ouvrir sa pizzeria ambulante mais, finalement, les pizzas il en a fait le tour étant lui même actuellement pizzaïolo. Des bonnes blagues plein les poches et l’œil complice lui donnent parfois des airs à la Christian CLAVIER. Des parfums d’enfance ont donc suffit  à « Jacouille la crêpouille » pour tomber dans la pâte. Et une crêpe flambée au Bourbon*, une!
* ancien nom de la réunion