Jeanne, Raphaël et Victor (Suisse-Russie)

Portraits | 19 février 2016 | By

site_nom

frJeanne opère sur les marchés d’Orléans (45) et propose sa cuisine exotique et traditionnelle à emporter. Les couleurs, les parfums, les épices… de ses multiples préparations séduisent tant les particuliers que les entreprises pour des activités traiteur à l’occasion de différentes fêtes. Jeanne souhaite ajouter un volet crêpes et galettes développer des mariages de saveur par des recettes qui associeraient le sarrasin à sa cuisine exotique. Jeanne défend la tradition et assure que si elle est venue se former à l’école Le Roïc c’est avant tout pour aussi proposer les grandes classiques bretonnes. Dans l’ombre de la nouvelle crêpière sommeille une fantasque journaliste car Jeanne mute en journaliste. Elle vit intensément ses reportages pour ses nombreux abonnés sur son profil FB. C’est ici

frRaphaël est le patron d’un restaurant-bar-Pizzeria à Gérardmer dans les vosges (88). Le restaurateur a confié les clés à sa brigade le temps de venir se former à la cuisine des crêpes et des galettes en Bretagne avec Patrick. Il est toujours intéressant de partager ces moments là car chacun apprend de l’autre des différentes pratiques culinaires. Le 07 mars prochain Raphaël ouvre un autre restaurant_siteétablissement. Du fil à l’assiette en est l’enseigne! Une crêperie cette fois à Remiremont à l’endroit même des anciennes filatures de la Madeleine ( 1872 -Schwartz & Cie). Comme une promesse à tenir, il y cuisinera de bonnes crêpes et galettes non sans apporter quelques saveurs vosgiennes. Je suis persuadé que le parfum du sarrasin atteindra, quelque part, son but. Un Kir breton vous sera offert avec le mot de passe Le Roïc le jour de l’ouverture.

En attendant vous pouvez réserver à La Belle Vallée Téléphone : 03 29 26 54 28

11 Route Chemin Départemental 417 88530 La Forge

Drapeau suisse

ruVictor souhaite la liberté de la vente ambulante autour du lac Léman. Un pince sans rire, avec un humour qui ne pouvait que me séduire en lui trouvant un côté Jacques VILLERET. Il aurait connu les tsars! Cet homme, à l’instar des chats, a plusieurs vies mais il avoue ne plus se rappeler du décompte et ne sait donc pas où il en est. Ce qu’il sait, par contre, c’est qu’il va faire des crêpes et des galettes dans son commerce ambulant. Faire simple et bon tout en accueillant les clients dans plusieurs langues comme savent le faire ceux qui ont bougés. Il pourrait tout aussi bien faire du « stand up » mais il préfère être bien « assis » sur une seule idée à la fois. Vous le trouverez sur toutes les bonnes cartes marines Suisse du Lac.  До свидания (Do svidania) Monsieur Victor.

Food Blog Theme from Nimbus
Powered by WordPress